Corine milf 35 ans, bonnasse... pour sa 1ere exp de gb

Corine milf 35 ans, bonnasse… pour sa 1ere exp de gb

Corinne, 35 ans

- de 8 Km de votre localisation à Ashburn


Son annonce !

Après plusieurs échecs sur le plan sentimental dans ma vie amoureuse, je pense aujourdhui être enfin tombée sur l’homme que je désirais tant dans ma vie. Les hommes, j’en ai connu, et croyez moi, j’ai eu de nombreuses déceptions sexuelles. Je vais enfin pouvoir tirer un trait sur ce passé pas très réjouissant à l’heure où j’écris ces mots grâce à cette rencontre exceptionnelle dont je viens de faire. Un homme que de nombreuses coquines pourraient m’envier et dont je compte soigner aux petits oignons pour essayer de le garder le plus longtemps possible et pourquoi pas, en faire mon futur mari.

Mais avant de vous faire partager un peu de ma vie, je me dois de me présenter. Je m’appelle Corinne, j’ai 35 ans et viens enfin de trouver l’âme sœur depuis quelques semaines. Je suis orthodontiste  et viens d’acquérir une jolie petite villa. Physiquement, je suis une petite blonde de 1m58, plutôt fine. Ma poitrine généreuse pourrait donner des frissons à de nombreux amateurs de gros seins avec un bon 90 bonnet D. Je suis un vrai cordon bleu à la maison et je prend mon pied à cuisiner de bons petits plats lorsque je reçois mes amis.  Mes yeux sont verts à faire craquer même les hommes les plus récalcitrants. Pour conclure, la nature m’a plutôt bien gâté et je remercie maman et papa pour ce corps de rêve lol. Et je le dis sans aucune prétention !

A 35 ans depuis quelques semaines, je me réjouis enfin de pouvoir trouver un certains épanouissement, tant sur le plan de ma libido, que sur le plan de ma vie courante. Je viens de me prouver qu’il faut parfois attendre de longues années, pour trouver enfin l’homme à sa convenance. J’espère que cette perle rare me restera fidèle, ça me changera de mes précédents amants.

Il faut dire que j’ai mis toutes les chances de mon coté afin d’attirer le mec de mes rêves. Un bel homme mature de 45 ans, soit de 10 ans mon aîné, mais tellement beau que j’ai du mal à contenir mes pulsions lorsqu’il croise mon regard. Il a de belles épaules de déménageurs et des fesses bien rebondies et à croquer. En plus d’être sexy, il est très cultivé et a une voix très apaisante. Et son regard, humm, à faire mouiller les plus belles chaudasses sur cette terre.

Ma plastique n’est pas celle d’une nana habituée aux couvertures de revues people à scandale mais les hommes aiment poser leur regard sur moi, que ce soit au travail ou lors de mon shopping quotidien. Quelques séances de sport par semaine n’y sont certainement pas anodines. Corps dont je suis pas peu fière, je vous l’avoue, une vraie silhouette de minette de 20 ans. Mes grands yeux charmeurs et ma jolie frimousse font aussi des ravages auprès de la gente masculine. Que ce soit auprès des petits jeunes mais aussi des séniors.

Sur le plan sexuel, j’apprends tous les jours avec mon nouveau compagnon. Le libertinage était pour moi une totale inconnue. Mais grâce à lui, j’ai pu sortir des sentiers battus. M’échapper d’une libido standard que j’avais avec mes anciens partenaires et qui m’ont pousser à une certaine monotonie voir lassitude. Une sexualité que je croyais insurmontable et acquise dans mon esprit avant que mon Zorro de la baise arrive. Enfin je dirais.  Je découvre les pratiques les plus excitantes jour après jour, un vrai régal. Je suis tellement à l’aise avec mon nouveau compagnon, que ça m’ouvre à une sexualité très libérée. Je suis prête à tout pour assouvir ses moindres fantasmes et je m’en réjouie. Cela s’appelle du donnant donnant et c’est pour moi la base d’un  couple solide.

Cette semaine, à la demande de mon prince  charmant, nous sommes allés dans un club échangiste. Croyez moi, je n’étais pas à l’aise pour cette première expérience libertine. La seule condition pour que j’accepte était de se rendre dans un autre département pour éviter de rencontrer des  collègues de travail ou simplement des connaissances. Mais quelle ne fût pas ma surprise en arrivant dans la partie bar de cet établissement libertin.

L’équipe de foot de mon fils était présente ! Je connaissais tous ces jeunes mais j’étais loin de m’imaginer qu’ils étaient adeptes de ces lieux coquins. Les petits cochons ! Le plus vieux avait 22 ans et le plus jeune 18 ans. C’était très frustrant et gênant pour moi, mais une certaine exaltation m’envahissait. Mon compagnon était quand à lui très excité de savoir que ces minets allaient peut-être visiter toute mon anatomie. Et ce fût le cas !

Je commençais à être à mon aise, vive le Champagne lol et nous sommes vite passé à de choses plus sérieuses. Je savais que dans les minutes qui allaient suivre, j’allais connaitre mon premier gang bang avec de jeunes mecs qui étaient loin d’imaginer que je pouvais être une cochonne. Je sais aussi que certains étaient très excités à l’idée de défoncer la mère de leur meilleur pote. Nous nous sommes rendus dans une pièce plus sombre mais aussi plus confortable afin de commencer les hostilités J.

Je me suis mis toute nue et j’ai proposé à ces jeunes mecs musclés de faire la même démarche . Mon mec a souhaité ne pas participer et rester simple voyeur car l’idée de me faire prendre à la chaine comme une vulgaire pute l’excitait au plus au point. Il s’est installé au fond de la pièce, le braquemart déjà sur, bien en main. J’ai invité ces beaux gosses à venir se faire nettoyer la queue les uns après les autres. Ces petits salauds bandaient comme des porcs pour mon plus grand plaisir. J’étais loin d’imaginer qu’ils avaient des bites aussi monstrueuses. Je bavais de plaisir et passait d’une bite à une autre sans prendre le temps de souffler. Un pur bonheur pour la chiennasse avide de sexe que je suis.

Après avoir donné un érection maximale à ces petits pervers, je me suis installée sur un des fauteuils en cuir en reposant mes jambes sexy de chaque côté des accoudoirs. Les cuisses bien écartées et la chatte grande ouverte et mouillée. Je regardais ces petits coquins me butiner la chatte à tour de rôle en essayant de retarder ma jouissance au maximum. Les 6 mecs se jetaient sur moi littéralement, prêts à se bagarrer pour garder une parcelle de mon corps de salope. Je me faisais peloter les nibards par deux pendant que deux autres continuait à me bouffer le clitoris avec perfection. Les autres se masturbaient près de ma bouche ouverte prête à recevoir leur jus au cas ou. Le dernier me doigtait l’anus sans ménagement en y introduisant 2 doigts sauvagement.

 

Pas moins de 3 orgasmes m’ont terrassé et ce n’était que les préliminaires. Je me suis mis ensuite en levrette et me suis laissé besogner par ces dépravés sexuels qui alternaient entre ma chatte complément trempée et mon anus qui avait bien du mal à recevoir ces bites énormes. Après plusieurs minutes, je sentais mon trou de balle complètement ouvert et largement dilaté. Ces salauds me l’avaient complètement détruit. Cette défonce anale a duré une bonne demie heure et deux de ces lascars m’ont même remplis le rectum de leur sperme bien chaud. Ces garnements en pouvaient plus et se sont donné à fond pour me donner de magnifiques orgasmes explosifs.

Pour finir, je me suis mise à genoux devant ces jeunes mâles en mode soumise. Chacun leur tour, ils se font fait pomper le dard une dernière fois et se sont vidanger dans ma gorge profonde et sur ma face de chienne lubrique. J’ai du ingurgiter pas moins d’un demi-litre de sperme ! un gang bang que je n’oublierai jamais et que je compte bien renouveler rapidement. Ils m’ont tous remercier et m’ont assuré garder le secret pour éviter de me mettre dans l’embarras. Ce fût un vrai moment de plaisir pour moi comme pour eux.

Mon mec m’a terminé par une sodomie sauvage et a vidé sa belle purée de foutre au fond de mon cul avant de se rhabiller. Mon corps était remplis de la sueur et du sperme de cette équipe de foot. J’étais là plus comblée des femmes sur le moment et je sais que j’en garderai un sou venir inoubliable et surtout, que je le regretterai pas. La pluralité masculine est à essayer au moins une fois dans sa vie, je la recommande.

 

Voila comment j’ai pu réaliser mon premier gang bang grâce à mon mec que je saurais jamais remercier pour cette belle expérience. Je conseille à toutes les femmes sur cette terre d’essayer la pratique du gang bang car elle est absolument jouissive. C’est la première fois de ma vie que j’ai pu avoir autant d’orgasmes en si peu de temps. J’espère que mon expérience vous a régaler.


Ces profils peuvent vous plaire !